jeudi 26 février 2009

Il y a "je t'aime" et "je t'aime"

Certains disent tout leur amour
Leur envie que ça dure toujours
C'est un crime comme on embrasse
Un défi au temps qui passe

D'autres sont jetés au vent
N'importe où, n'importe comment
Ils ne comblent que le silence
Et retombent dans tous les sens


Il y a "je t'aime" et "je t'aime"
"Je t'aime trop", "je t'aime bien"
Il y a "je t'aime" et "je t'aime"
"Je ne t'aime plus", "je t'aime loin"



Certains parlent du lendemain
Ils font mal ou font du bien
On les chante, on les murmure
S'ils nous mentent, ils nous rassurent


D'autres n'osent pas dire qu'ils cachent
Tant de choses qui se détachent
Ils demandent "Et toi, tu m'aimes ?"
Ils attendent qu'on les retienne


Il y a ceux qui brulent et blessent
Et puis a ceux qui hurlent et cessent
Il y a ceux qu'on n'oublie pas
Surtout ceux que tu dis, toi

"Je ne t'aime plus", "je t'aime loin"